Un nouveau chiot à la maison : comment bien l’accueillir

Share it with your friends Like

Lorsqu’un chiot arrive chez vous pour la première fois, promenez-le en laisse dans la maison. Cela vous permet d’imposer très vite des restrictions quant aux objets auxquels il ne doit pas toucher.

Il s’agit principalement des meubles, des livres, jouets des enfants, etc. Ne lui dites pas “non”. Un chiot risque de mal le comprendre et de le prendre pour son nom. Préférez à cela un ” Medor! ” guttural tout en tirant légèrement sur sa laisse dès lors qu’il renifle un objet auquel il n’est pas censé toucher. Si vous dites “Petit chiot!” d’un ton enjoué et qu’il se retourne, félicitez-le.

Avec ce son guttural qu’un nouveau chiot peut comprendre, il sait qu’il ne doit pas s’aventurer partout. Laissez-le renifler les objets qu’il doit s’abstenir de toucher avant toute chose, afin qu’il s’imprègne de l’odeur et puisse les reconnaître à l’odorat plutôt qu’à la vue. Félicitez-le s’il se retourne vers vous. “Non!” veut dire “ne fais pas ça!”, tandis que “Eh!” signifie “n’y pense même pas!”.

Il est naturel et amusant de s’adresser à son chien sur un ton enjoué. Mais le chiot ne comprendra que son nom au début car il l’associe systématiquement à quelque chose d’agréable: jouer, manger, ou une récompense. Si vous utilisez le mot “ding-dong” plusieurs fois dans une même phrase alors qu’il s’apprête à manger, le nouveau chiot associera ce mot à de la nourriture. Ce sera le cas pour un chiot même dans un monologue éclairé sur la nutrition.

 

Manuel Dressage de Chien

Comments

Write a comment

*